jeudi 27 mars 2014

Petite Princesse

Petite Princesse
de Frances Hodgson Burnett
★★★★

Mon résumé : 
Sara est née aux Indes et aime son papa plus que tout au monde. Mais Sara a maintenant sept ans, il est temps pour elle de recevoir une bonne éducation. C’est pourquoi son père l'envoie à Londres, dans le pensionnat pour jeunes filles de Miss Minchin. Grâce à la fortune de son père, Sara est traitée comme une vraie princesse.
Seulement la petite fille a une personnalité tellement originale que ce genre de traitement ne lui monte pas à la tête. Son passe temps favori est de raconter des histoires pour le plus grand plaisir de ses petites camarades.
La malheur finit par s'abattre sur elle, lorsque le jour de ses onze ans, Miss Minchin lui apprend froidement la mort de son père et la perte de toute sa fortune. La directrice décide de la garder, mais par "pure charité".
Dès lors, Sara est traitée comme un animal. Supportera-t-elle les mauvais traitements, ou bien sombrera-t-elle dans le désespoir ? 

Mon avis :
 - Ah, que de souvenirs. Lorsque j'étais enfant, je regardais le dessin-animé Princesse Sarah, et je l'adorais. D'ailleurs, lire ce livre m'a donné envie de le voir à nouveau. J'ai réussi à trouver les épisodes sur Dailymotion. ^^
- Il y a aussi un film, mais qui n'est pas très bien, selon mon avis. Qui plus est la fin est totalement différente du livre ce qui est bien dommage. Même l'histoire de base a été changée ! Ce genre de chose devrait être interdite.
- J'ai beaucoup aimé la personnalité de Sara. C'est vraiment une enfant extraordinaire. Elle arrive au pensionnat à l'âge de sept ans, et ce n'est que quatre années plus tard que le malheur la frappera. Puis, elle vivra dans le dénuement durant deux années. Peu d'entre nous y résisteraient. Il est intéressant de suivre Sara sur plusieurs années et de la voir évoluer. 
- En tout cas, ce livre pour enfant est autant instructif pour les petits que pour les adultes ; en plus il est très bien écrit. ^^

Extrait début chapitre un :
"Par un sombre jour d'hiver, alors qu'un brouillard jaune et lourd avait envahi les rues de Londres au point qu'on avait allumé les bec de gaz et illuminé les vitrines des magasins comme en pleine nuit, une étrange petite fille était installée auprès de son père dans une voiture qui roulait au pas.
Elle était appuyée contre lui, assise sur ses jambes repliées. Son père avait un bras passé autour de ses épaules. Elle regardait par la fenêtre avec une expression qui étonnait sur un visage si jeune, une expression qui aurait surpris chez une fillette de douze ans. Mais Sara Crewe n'en n'avait que sept.
En réalité, toujours elle rêvait ou pensait à des choses bizarres. Elle ne se souvenait pas avoir pensé à autre chose qu'à des problèmes de grandes personnes, à leur monde."

252 pages
Editions Casterman

Liesel Matthews dans le rôle de Sara Crewe (1995).

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Très, l'auteur a très bien su marier les moments heureux et les moments tristes. ^^

      Supprimer

Un petit mot, c'est ici !