mercredi 1 mai 2013

Sidhe

Tome 1 – La Diseuse d’Ombres
de Sandy Williams
★★★☆

Résumé du quatrième de couverture :
Une guerre sanglante, un amour impossible.
McKenzie Lewis est différente : elle voit non seulement les faes mais elle a aussi le pouvoir de retrouver leur trace lorsqu’ils se téléportent. Capacité inestimable pour le roi des faes piégé dans une guerre sans merci contre de sanguinaires usurpateurs de trône. Mais lorsque McKenzie est enlevée par ces derniers, elle se trouve confrontée à un dilemme : faire confiance à Kyol, le maître d’armes du roi qu’elle aime en secret depuis dix ans, ou à Aren, le meneur des rebelles, qui tente de lui révéler le véritable visage de la cour…
 
Mon avis :
Ce livre aussi m’a été prêté par mon amie. Merci. ^^
Ah, un peu d’originalité, plus de vampires ou de loups-garous, mais des faes et rien qu’elles. J’ai vraiment beaucoup aimé l’intrigue, qui à la base est assez simple, mais se complexifie au cours du livre, et je ne suis pas sûr d’avoir tout compris sur les raisons de la rébellion. Il y a de nombreux rebondissements tous très surprenants. Et jusqu’à la fin, je n’étais pas sûr de qui MacKenzie était vraiment amoureuse. Les personnages aussi sont très intéressants, que ce soit du côté humain ou faes. J’ai été surprise par la volonté de fer de MacKenzie, j’aurais craquée depuis longtemps à sa place. Et je trouve intéressant pour une fois de ne pas avoir une héroïne girouette. C’est pareils pour Aren et Kyol, ils ont un but et des responsabilités, et agissent selon leur personnalité et leur principe.
Il y a qu’un seul hic, et pas des moindres malheureusement. C’est le style de l’auteur, enfin élément en particulier de son style. C’est la quasi absence de description. Déjà pour les personnages, je ne suis pas sûr de leur apparence, à part les yeux argentés des deux beaux gosses. Mais ce qui m’a le plus gêné, c’est que les lieux ne soient absolument pas décrits. Prenez par exemple, Mackenzie vient d’être enlevée et conduite au « campement » des rebelles, où se trouve une auberge. Et c’est tout. Déjà que le mot campement, implique forcément des tantes, il semble qu’il n’y ait que l’auberge, je vois ça donc plus comme une base secrète, mais qui elle aussi n’est pas décrite. Ce manque de description est vraiment dommage surtout pour les passages se déroulant dans le royaume des faes et qui donc manquaient de féerie.
A cause de cela, les moments d’actions étaient aussi assez confus, des personnages apparaissaient et disparaissaient sans aucune explications et parfois, je dois dire que je n’y comprenais vraiment rien. Je dois dire que cela à quand même beaucoup gêné ma lecture et fait baisser ma note, mais je pense continuer à lire cette série. ^^

Extrait début du chapitre un :
"Ma peau me picote quelques instants avant qu'un rai de lumière blanche se matérialise à l'avant de l'amphithéâtre. Je serre les dents et garde les yeux rivés sur mon QCM, niant la présence du fae qui s'immisce dans mon monde par cette fissure. Qu'il aille au diable, quand bien même ce serait le roi en personne ; ce soir, je compte réussir cette épreuve.
Je coche la réponse C et passe à la question suivante.
—McKenzie.
Kyol. Bien entendu, c'est lui que la Cour m'envoie.
—McKenzie, dit-il. Nous devons y aller.
A part moi, personne ne peut le voir ni l'entendre, même s'il domine mon professeur qui se tient à moins de deux mètres sur sa gauche."

Editions Milady

2 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé, j'attends impatiemment le tome 2 qui sort aujourd'hui....lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, il est sorti hier ? Merci de l'info !

      Supprimer

Un petit mot, c'est ici !